Vallon de Combeau

Vallon de Combeau

Pays de l’alpage et de la transhumance

Le vallon de Combeau fait parti du plateau des hauts Parc Naturel du Vercors. En mai jusqu’à juin le vallon se parent de magnifiques fleurs. C’est saisissant de beauté. Mais il est interdit de les cueillir afin de préserver la beauté du site et permettre de garder cet état naturel.

 

Un plaisir pour les photographe nature…

 

 

Une nature préservée, on se croirait partager un moment avec Heidi 🙂 . Connaissiez ce bel endroit?. Je pense refaire une visite dans le Vercors alors si vous avez de beaux site à partager, je suis preneur 😉 .

Je suis heureux d’avoir pu croiser le chemin de mon ami Francis un grand amoureux de la nature et de pêche, qui bien inspiré m’a fait découvrir ce lieux et une partie du Pays de DIOS. 

Bonne journée  à tous.

 

Cadix où les Lumières Andalouse

Cadix

Cadix point de départ de la route des villages blancs est la plus ancienne ville portuaire de l’occident. Tu as su à travers ton héritage préserver ton authenticité. Témoignage du passage de nombreuses civilisations qui se sont succédées,  laissant des merveilles d’architectures et cet art de vivre si particulier.

Péninsule  bercée aux rythmes des vagues, caressée par une lumière douce du lever au coucher du soleil, tu es la ville des lumières de l’Andalousie. 

 

 

Septembre 2018, c’est lors d’une Masterclass à Cadix (reportage photo) organisée par Marie-Ange Perney Portal que je découvre cette région du sud de l’Espagne encore bien méconnue. L’Andalousie est l’une des plus grandes régions d’Europe par sa superficie, près de 90000 km2. Elle est baignée par la mer Méditerranée et l’océan atlantique et jouit d’un climat ensoleillé.

Ses huit provinces: Almeria, Cordoue, Huelva, Grenade, Malaga, Jaén, Cadix, et Séville la capitale.

Plus de 3000 ans d’histoire.

L’Andalousie est une région ouverte sur le monde. Sa position géographique facilitait les échanges commerciaux entre l’Europe et l’Afrique. Elle fascinait donc de grandes civilisations qui se sont succédées pendant des siècles. Les grecs ont succédé aux phéniciens puis vinrent les romains qui ont développé les villes et les commerces. Plusieurs siècles plus tard les Arabes s’installèrent dans cette péninsule. Toutes laissèrent un magnifique témoignage de leur passage: architectural et culturel.

Cadix

Accueillante et chaleureuse, Cadix est un véritable lieu de détente. Pour l’apprécier… il faut se laisser surprendre…se perdre dans ce dédale de ruelles entre ombres et lumière. Ouvrir certaines portes. Déambuler dans tes magnifiques parcs naturels, profiter de ces belles plages. Apprécier ce contraste du bleu de l’eau avec le blanc des bâtiments. Mais surtout, il faut se lever tôt et contempler ces beaux lever de soleil. Se diriger vers le port et longer ces anciens remparts de la pointe San Felipe au Fort San Sebastián,

attendre…

Au lever du soleil, la magie opère. Le port s’anime et dévoile ces grues et ces ponts…

…la lumière douce des rayons du soleil vient effleurer les remparts du bastion de la Candelaria et caresse la mer  d’un fin pinceau d’un bleu d’opale.

 

A l’aube, le long des remparts, la presqu’île bordée par l’atlantique.

Plage de la Caleta avec au loin relié par un bras de terre le château de San Sebastián (18siècle.)

Plage de la caleta au lever du soleil

Qu’il est agréable de se perdre dans ce dédale de ruelles pittoresques d’où s’élèvent ces grandes bâtisses, renfermant pour certaines, de beaux patios.

 

Longer seul ou accompagné l’avenue Campo Del Sur jusqu’à la Caleta: une magnifique petite plage de sable fin  et  ancien port  dans l’ancienne ville de Cadiz. Mais prendre le temps d’admirer le coucher de soleil au dessus du Fort San Sebastián…

UN HÉRITAGE DANS LE COEUR DES GADITANS

Et enfin, poussez la porte de la Taberna El Marqués de Cadiz pour une belle soirée flamenco allègre. Vous rencontrerez peut- être ce vieil homme au large sourire habillait à l’antillaise avec son chapeau de palme qui lui donne un air de Dandy. Il se dégage de cet octogénaire une grande sagesse. C’est Servando Domínguez Carriónné, dernière grande figure de flamenco de Cadix. Je n’aurai jamais pensé un jour rencontrer un tel homme. Il a toujours un mot gentil, une histoire à partager.

 

Une page du séjour se ferme au pied de la cathédrale… une nouvelle s’ouvrira afin de redécouvrir  l’Andalousie, ces villages blancs et ces plaines avec autre regard. Pour le coup, Je vous invite également à lire l’ article d’ Hellolaroux , »

Les Cabines de Bain

Les Cabines de Bain

Les cabines de Cayeux

La canicule de ces mois de juillet et août a finit par me persuader de quitter ma région pour le nord… plus frais. Je me dirige donc avec ma famille dans le département du Pas de Calais pour une petite semaine de dépaysement. Effectivement, 10° de moins est très appréciable et l’eau de la mer à 22° pour les enfants, c’est pas mal du tout pour le nord ;-). Pour ma part, je vous mentirai si je vous disais que j’ai également profiter de la mer. Et non, mon esprit était ailleurs. En effet, je souhaitais absolument voir les cabines de bain que l’on retrouve sur la côte. Un vieux rêve d’enfant qui a ressurgit. Comme à mon habitude, je me suis levé très tôt, 4h00 du matin car j’avais une petite heure de route jusqu’à Cayeux-sur-mer et surtout je voulais arriver avant le lever du soleil.

Des photos monochromes pour ce côté intemporel

La montagne en Hiver

La montagne en Hiver

Destination la neige et  Notre Dame de Bellecombe (NDB)

Le Mont rond

 

Bonjour à tous, je n’aurai jamais imaginer faire un séjour en montagne l’hiver, moi qui ne sort jamais quand arrive la saison froide. Je suis plutôt plages et palmiers: vous avez vu “ la première étoile ”… 😁 Mais voilà, mon fils insistait pour faire du ski. Nous voilà à organiser les vacances en Savoie à Notre Dame de Bellecombe. Petite station très conviviale située dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Je ne peux pas dire que j’ai été gâté par le temps comme en témoigne cette photo couleur prise le 2° jour.

 

Série Noir

Une semaine avec un ciel voilé, j’ai donc essayé de m’adapter. C’était ma première expérience photographique en montagne. J’ai été amené à travailler en partie mes images en N&B.

 

 

 

Ballade nature

La montagne!… pas que pour les skieurs!

Mon séjour a été essentiellement consacré à des promenades étant donné que j’ai un genoux en vrac le ski était exclus 🙁 . Mais la montagne n’est pas fait que pour les skieurs. Découvrir la montagne enneigée offre de belles perspectives de ballades au calme. C’est très agréable et vivifiant. Les paysages enneigés sont magnifiques surtout avec le soleil. Oui! j’ai eu droit à une après-midi bien ensoleillée.

 

 

Le plan dernier

 

 

 

 

De Glace

Une ballade tôt le matin avant que l’air se réchauffe, m’a permis de réaliser quelques photos à partir d’une petite source qui s’écoulait le long du chemin.

 

 

Enfin!!!

Vous savez que j’adore les couchers de soleil et je me disais que je n’aurai pas l’occasion d’en voir un à la fin de mon séjour. mais la chance a fini par me sourire le dernier jour. dommage tout de même je n’ai pas pu réaliser une série…

Allez hop! pour le coucher de soleil 🙂

Mon coup de coeur

Révérence

Tous les matins et soirs je passais devant ce point de vu, il m’attirait je ne savais pas pourquoi. Jusqu’au jour où lors d’une chute de neige, j’avais décidé de retourner sur ce lieu. Bien m’en a pris, les conditions semblaient réunies. Je perçais enfin le secret de ce paysage qui me fascinait. Après avoir longuement « tourné » autour, j’ai enfin déclenché.

« Révérence » 

Bien que je n’ai pas eu de ciel bleu au moins pour une partie du séjour, je dois avouer que j’ai beaucoup apprécié ces vacances. Et pour une première je pense que je me suis assez bien défendu.

Je suis rentré bien détendu et pour information, mon fils était ravi et est rentré avec sa troisième étoile.

A bientôt

Fascinante Bretagne: le Finistère part 4

Fascinante Bretagne: le Finistère part 4

Du coucher de soleil à l’aube du Finistère

Dans les deux précédents articles, je vous parlais de mon séjour en en côtes de granit Rose. Un séjour qui m’a vraiment plu et pour lequel j’ai découvert des paysages que je ne m’imaginais même pas.

Aujourd’hui, je vous propose de vous emmener à la presqu’île du Crozon située à l’extrémité ouest de la Bretagne dans le Finistère.

Les visites :

  • Camaret/sur mer
  • La pointe de Pen-Hir
  • Le cap des chèvres

Camaret-sur-Mer

Camaret-sur-mer est une très belle commune maritime qui fut le premier port langoustier d’Europe. La population de Camaret cultive également une certaine identité artistique. En effet, le temps d’une  digestion je me suis promené  derrière le port dans les rues de la ville et découvert le quartier saint Thomas ou plutôt le quartier des artistes. Des ruelles où l’on peut apprécier de belles galeries et ateliers d’artistes. Je n’ai pu m’empêcher de pénétrer dans l’un de ces ateliers afin de rencontrer une artiste peintre et plus précisément d’une calligraphiste Yveline Abernot et d’échanger quelques mots sur son travail… Ce fut vraiment très enrichissant.

Il est temps pour moi maintenant de rejoindre ma chambre d’hôtes afin de me reposer un peu au frais. La température depuis le début de mon séjour en Bretagne est de 34°.

Le Phare de la Pointe du Petit Minou

Ce soir je quitte un instant Camaret pour quelques heures, afin de me  et rendre à Plouzané 1h30de route, découvrir La Pointe du Petit Minou où se dresse le fameux phare tant photographier. Il est là afin d’indiquer aux bateaux la direction vers Brest.

Il est 20 heure lorsque j’arrive sur les lieux, le soleil est encore assez haut. J’en profite pour m’imprégner des lieux.C’est devant un parterre d’armeria que je décide de poser mon trépied. ce sont les couleurs des ces plantes qui ont attirées mon attention.

Comme tous sites touristiques, il y a un va et vient incessant de promeneurs… Mais j’ai le temps, le temps d’observer les différentes manifestations du ciel… et voilà qu’il commence à dévoiler de belles nuances de couleurs sur les côtes du Crozon.

 

La pointe de Pen-Hir

2° journée, Il est 4h, le réveil reste bien difficile 🙂 . En effet le retour de la pointe du Minou a été bien tardive et ce matin je souhaitais prendre des photos à l’aube à la pointe du Pen-Hir.

Ils étaient trois à sortir et me tenir compagnie aux premiers rayons du soleil.

 

Quelques photos prises aux crépuscules à l’heure bleu…

Le cap des Chèvres

C’est un site incontournable pour les amoureux de la nature sauvage. Paysages de lande balayés par les vents, falaises abruptes, le cap des Chèvres offre des paysages dès plus spectaculaires de la Bretagne. Un sentier d’une vingtaine de kilomètres le GR34 permet de découvrir la côte.

La presqu’île du Crozon a été un véritable coup de coeur pour moi, c’est un autre monde.

Voilà, mon petit road trip en Bretagne s’achève. J’espère que ce post vous aura plu. Je sais que j’ai manquais beaucoup de magnifiques spot puisque je ne connaissais pas très bien les lieux mais pour le peu que j’ai pu voir, J’en ai pris plein les mirettes…et régalé mes papilles également. 🙂 : oui, je vous recommande d’aller déguster les plats de l’hôtel restaurant Vauban à Camaret. Il se trouve devant le port. Le hasard m’a amené jusque-là et j’ai fini par réserver ma table pour les 3 jours où je  résidais.

Les propriétaires sont très agréables et sympathiques. Il y a une belle ambiance familiale. Les plats sont savoureux et réalisés par un Chef passionné et étoilés qui signe ces plats d’une touche bien délicate avec des saveurs bien subtiles. J’ai eu la chance de le rencontrer afin de le féliciter. Nous avons échangé et ce fût un moment de pur bonheur.

A Camaret le temps nous échappe….

Sur le même thème

Fascinante Bretagne

Je profite de ce post pour vous souhaiter un bonne année 2018 et Bonnes Photos Petit Road trip en Bretagne Première partie: En Juin 2017, je m’étais organisé un séjour d’une semaine en Bretagne. L’intérêt de ce voyage était dans un premier temps, de...

Paysage insolite de la côte part 2

Le Long de la côte de granit 2° journée. Au lendemain matin de mon arrivé à Trébeurden, je me lève avec le soleil et une bonne odeur de crêpes qui arrive jusqu’à ma chambre. La journée s’annonçait bien. 🙂 Pendant que j’appréciais ce royal petit déjeuner, Jacques le...

Ile Grande, l’île des tailleurs de pierre part 3

Carrière de granit bleu et plage de galets blanc Je vous emmène maintenant à l'île Grande fin d'après midi, petit village de la commune de Pleumeur-Bodou. Le granit est omniprésent sur cette partie de la côte, mais contrairement à ce que j'ai pu voir...

Fascinante Bretagne: le Finistère part 4

Du coucher de soleil à l'aube du Finistère Dans les deux précédents articles, je vous parlais de mon séjour en en côtes de granit Rose. Un séjour qui m’a vraiment plu et pour lequel j’ai découvert des paysages que je ne m’imaginais même pas. Aujourd’hui,...
Ile Grande, l’île des tailleurs de pierre part 3

Ile Grande, l’île des tailleurs de pierre part 3

Carrière de granit bleu et plage de galets blanc

Je vous emmène maintenant à l’île Grande fin d’après midi, petit village de la commune de Pleumeur-Bodou. Le granit est omniprésent sur cette partie de la côte, mais contrairement à ce que j’ai pu voir jusqu’à maintenant (voir l’article précédent) , le granit sur cette ile est plutôt bleu (gris-bleu) ou blanc (gris -blanc).

Pour la petite histoire, cette île à vu une intense extraction de son granit pour la construction d’édifices au milieu du 19° siècle. La proximité de la mer en facilitait son transport par bateau. Il est extrait et taillé sur place en blocs par l’homme « les carriers » avec massettes et burins, pour des constructions variées: le viaduc de Morlaix, la gare de Saint-Brieuc, mais aussi dans le reste de la France (Trottoirs, pavés).C’est à la fin des années 80 que la dernière carrière ferma. En 2011 une Statue en hommage aux tailleurs de pierre fût érigée sur l’ile. Pour en savoir plus sur l’historique de l’ile Grande suivez ce lien.

 

Ile grande est également une réserve LPO ( ligue pour la protection des oiseaux). Sa station se situe à l’emplacement même de l’ancien atelier des carriers. Ce centre propose des sorties natures aux « sept iles » et des expositions. Je suis arrivé trop pour la visite.

Plus tard dans la soirée… on peut apercevoir au loin le « Château des Corbeaux ».

C’est une belle randonné à plat de 2h. Sincèrement j’ai du faire la moitié, je me suis laissé surprendre par les lieux. C’est tellement paisible et je n’ai croisé que très peu de monde sur le sentier.

Ceci termine ma visite de cette côte bretonne pour me rendre à la presqu’île de Crozon ( Finistère). Autres lieux autres ambiances ou presque…

A bientôt.

.