Vallon de Combeau

Vallon de Combeau

Pays de l’alpage et de la transhumance

Le vallon de Combeau fait parti du plateau des hauts Parc Naturel du Vercors. En mai jusqu’à juin le vallon se parent de magnifiques fleurs. C’est saisissant de beauté. Mais il est interdit de les cueillir afin de préserver la beauté du site et permettre de garder cet état naturel.

 

Un plaisir pour les photographe nature…

 

 

Une nature préservée, on se croirait partager un moment avec Heidi 🙂 . Connaissiez ce bel endroit?. Je pense refaire une visite dans le Vercors alors si vous avez de beaux site à partager, je suis preneur 😉 .

Je suis heureux d’avoir pu croiser le chemin de mon ami Francis un grand amoureux de la nature et de pêche, qui bien inspiré m’a fait découvrir ce lieux et une partie du Pays de DIOS. 

Bonne journée  à tous.

 

Crêtes vosgiennes, à la rencontre des chamois

Crêtes vosgiennes, à la rencontre des chamois

Un court post aujourd’hui pour vous partager une belle journée nature organisée par Teddy Bracard photographe animalier et son père: les Crêtes vosgiennes, à la rencontre des chamois. Pour l’occasion je tenais à remercier mon ami Eric qui a bien voulu me prêter son objectif 100-400 sans lequel je n’aurai pu faire cette sortie.
6 Avril, nous fûmes surpris de voir autant de neige en cette période dans la région. Un doute commença à s’installer chez nos animateurs du jour.  Les chamois trouverons-il à se nourrir sous cette épaisse couverture blanche?

crete vosgienne

Une matinée à découvrir leur univers.

 Après 30 min de marche  la claque, la journée commence bien.

Nous n’attendons pas longtemps avant de voir notre premier chamois, cependant celui-ci ne veut montrer que ces fesses 🙂 . 

Chamois qui descend chercher de la nourriture

Nous poursuivons plus loin et la chance nous sourit. Nous restons à distance raisonnable pour ne pas les déranger. 

 

Ils n’étaient pas nombreux, mais ce fut pour moi une belle expérience. Un univers que j’aime, en pleine nature et une ambiance silencieuse. J’ai profité de cette quiétude pour faire une ou deux captures du paysage qui m’entourait. Je ne pouvais décemment  pas partir ainsi 😉 .

Paysage du Hohneck

 

Cadix où les Lumières Andalouse

Cadix

Cadix point de départ de la route des villages blancs est la plus ancienne ville portuaire de l’occident. Tu as su à travers ton héritage préserver ton authenticité. Témoignage du passage de nombreuses civilisations qui se sont succédées,  laissant des merveilles d’architectures et cet art de vivre si particulier.

Péninsule  bercée aux rythmes des vagues, caressée par une lumière douce du lever au coucher du soleil, tu es la ville des lumières de l’Andalousie. 

 

 

Septembre 2018, c’est lors d’une Masterclass à Cadix (reportage photo) organisée par Marie-Ange Perney Portal que je découvre cette région du sud de l’Espagne encore bien méconnue. L’Andalousie est l’une des plus grandes régions d’Europe par sa superficie, près de 90000 km2. Elle est baignée par la mer Méditerranée et l’océan atlantique et jouit d’un climat ensoleillé.

Ses huit provinces: Almeria, Cordoue, Huelva, Grenade, Malaga, Jaén, Cadix, et Séville la capitale.

Plus de 3000 ans d’histoire.

L’Andalousie est une région ouverte sur le monde. Sa position géographique facilitait les échanges commerciaux entre l’Europe et l’Afrique. Elle fascinait donc de grandes civilisations qui se sont succédées pendant des siècles. Les grecs ont succédé aux phéniciens puis vinrent les romains qui ont développé les villes et les commerces. Plusieurs siècles plus tard les Arabes s’installèrent dans cette péninsule. Toutes laissèrent un magnifique témoignage de leur passage: architectural et culturel.

Cadix

Accueillante et chaleureuse, Cadix est un véritable lieu de détente. Pour l’apprécier… il faut se laisser surprendre…se perdre dans ce dédale de ruelles entre ombres et lumière. Ouvrir certaines portes. Déambuler dans tes magnifiques parcs naturels, profiter de ces belles plages. Apprécier ce contraste du bleu de l’eau avec le blanc des bâtiments. Mais surtout, il faut se lever tôt et contempler ces beaux lever de soleil. Se diriger vers le port et longer ces anciens remparts de la pointe San Felipe au Fort San Sebastián,

attendre…

Au lever du soleil, la magie opère. Le port s’anime et dévoile ces grues et ces ponts…

…la lumière douce des rayons du soleil vient effleurer les remparts du bastion de la Candelaria et caresse la mer  d’un fin pinceau d’un bleu d’opale.

 

A l’aube, le long des remparts, la presqu’île bordée par l’atlantique.

Plage de la Caleta avec au loin relié par un bras de terre le château de San Sebastián (18siècle.)

Plage de la caleta au lever du soleil

Qu’il est agréable de se perdre dans ce dédale de ruelles pittoresques d’où s’élèvent ces grandes bâtisses, renfermant pour certaines, de beaux patios.

 

Longer seul ou accompagné l’avenue Campo Del Sur jusqu’à la Caleta: une magnifique petite plage de sable fin  et  ancien port  dans l’ancienne ville de Cadiz. Mais prendre le temps d’admirer le coucher de soleil au dessus du Fort San Sebastián…

UN HÉRITAGE DANS LE COEUR DES GADITANS

Et enfin, poussez la porte de la Taberna El Marqués de Cadiz pour une belle soirée flamenco allègre. Vous rencontrerez peut- être ce vieil homme au large sourire habillait à l’antillaise avec son chapeau de palme qui lui donne un air de Dandy. Il se dégage de cet octogénaire une grande sagesse. C’est Servando Domínguez Carriónné, dernière grande figure de flamenco de Cadix. Je n’aurai jamais pensé un jour rencontrer un tel homme. Il a toujours un mot gentil, une histoire à partager.

 

Une page du séjour se ferme au pied de la cathédrale… une nouvelle s’ouvrira afin de redécouvrir  l’Andalousie, ces villages blancs et ces plaines avec autre regard. Pour le coup, Je vous invite également à lire l’ article d’ Hellolaroux , »

Créativité et texture en paysage

Créativité et texture en paysage

Créativité et texture en paysage

Finalement c’est tellement simple. Le plus dur c’est de pouvoir s’arrêter.

Bonjour à tous,

Je suis content de vous retrouver pour un post bien différent qu’à l’habitude. Je n’ai pas publié depuis bien longtemps, par manque de temps. je n’ai pas renouveler ma bibliothèque photo. Alors aujourd’hui, je reviens vers vous avec des photos un peu différentes.  Depuis un moment je m’interesse à la texture en photo surtout depuis que j’ai découvert le travail de l’artiste peintre Izae. D’ailleurs, n’hésitez pas à pendre un peu de temps pour apprécier son travail. Une peinture figurative.

Je vous partage maintenant mon travail sur les textures.

 

Evocation Chinoise

 

 

Finistère sous texture Bois

 

Lueur

 

Pour finir, je vous partage mon coup de coeur. Une plage de pêcheur de Martinique…

 

Plage des pêcheurs

 

Voilà, j’espère que mon travail vous aura plu. Laissez moi vos impressions, c’est un peu nouveau pour moi 😉  

Je crois que je vais continuer à expérimenter. Quelqu’un m’ a dit que l’on peut vite devenir accro. Et cette personne est justement l’auteur du site naturephotographie qui propose de vous dévoiler le secret des textures

A bientôt

Les Cabines de Bain

Les Cabines de Bain

Les cabines de Cayeux

La canicule de ces mois de juillet et août a finit par me persuader de quitter ma région pour le nord… plus frais. Je me dirige donc avec ma famille dans le département du Pas de Calais pour une petite semaine de dépaysement. Effectivement, 10° de moins est très appréciable et l’eau de la mer à 22° pour les enfants, c’est pas mal du tout pour le nord ;-). Pour ma part, je vous mentirai si je vous disais que j’ai également profiter de la mer. Et non, mon esprit était ailleurs. En effet, je souhaitais absolument voir les cabines de bain que l’on retrouve sur la côte. Un vieux rêve d’enfant qui a ressurgit. Comme à mon habitude, je me suis levé très tôt, 4h00 du matin car j’avais une petite heure de route jusqu’à Cayeux-sur-mer et surtout je voulais arriver avant le lever du soleil.

Des photos monochromes pour ce côté intemporel