L’intemporel

L’intemporel

La Lumière

Gare ferroviaire de Thionville (1854)

Je passais souvent devant la gare sans m’arrêter, sans y voir un quelconque intérêt. Et pourtant, un jour en fin d’après midi et je ne sais pas pourquoi, je me me suis arrêté. Le paysage était différent. A certaines heures de la journée, la lumière change et offre de belles perspectives photographique. Les formes se dessinent, les éléments apparaissent: On  passe du banal à l’extraordinaire. Un thème que l’on aborde souvent au club photo.

C’est ce que me confirme Régis Moscardini auteur du site photo animalière « Auxois Nature« , dans un mail d’introduction à sa nouvelle formation « maitriser l’exposition à la vitesse de la lumière »

Je n’ai pas une attirance particulière avec l’architecture mais parfois l’ambiance d’une scène peut me faire déclencher…

Merci d’avoir pris le temps de lire cette article. Vous pouvez si vous le souhaitez laisser un commentaire. A bientôt 🙂

error: Hey ! Ce contenu est protégé :-)